jeudi 30 juillet 2009

Un été pluriel : Paris, Londres et Dol de Bretagne (35)

Galerie Gimpel-Müller - Expositions à Paris et Londres
Après avoir été exposée aux côtés de Joan Pala en 2008, puis au mois de juillet pour "un été pluriel" avec plusieurs autres artistes de la galerie...

Denise Lioté a été choisie avec Henri-Georges Adam (F), Didier Bergerol (F), Marie-Agnès Bourguignon (F), Eve Gramatzki (D), Krochka (F), Karin Radoy (D), Hans Steinbrenner (D), Irène Zack (F) et Léon Zack (F)... pour représenter l'abstraction lyrique française à Londres chez Gimpel Fils - du 2 au 21 août 2009 (voir sur leurs sites respectifs : www.gimpel-muller.com/evenements.php ou www.gimpelfils.com/exhibitions.php#)

La galerie parisienne reste quant à elle ouverte jusqu'au 22 août avec une exposition permanente de ses artistes, vous pourrez donc continuer d'y retrouver certaines œuvres de Denise Lioté.

-----------------------------------------------

Galerie Mireille Batut d'Haussy à Dol de Bretagne (35)
Prolongation de l'exposition personnelle de Denise Lioté jusqu'au 27 septembre 2009.

Vous avez donc encore 2 mois pour profiter pleinement de cet accrochage exceptionnel en pays breton, au carrefour de Rennes - St Malo - Fougères et du Mont St Michel.

Tous les renseignements et contacts sur le site de la Galerie MBH : www.ecarts-galeriembh.com


Qui êtes-vous ?

Ma photo

MANIVEL'SWING & artistes divers (harpe, contrebasse, violon, beatbox, vidéo, langue des signes...)

Sylvain Lioté-Stasse a grandi dans le quartier latin à Paris, du côté de la rue Mouffetard et de la Contrescarpe... Au départ, redonnant vie à ces chansons des rues, interprétées entre autres par Juliette Gréco, Mouloudji, Montand, il décide d'apporter sa touche personnelle à ces mots et ces mélodies “qui donnent un sens à la vie".

Naît alors en février 2009 un concept original, basé entre autres sur l'adaptation du répertoire à des musiques plus actuelles, riches et variées, amenant d'autres oreilles et d'autres yeux à se tendre vers cet instrument si chaleureux qu'est l'orgue de barbarie !